Knoop

Méthodes Knoop et applications

Revenir à la vue d’ensemble
Tableau des méthodes Knoop et applications

L’empreinte Knoop étant plutôt oblongue, étroite et moins profonde que l’empreinte plutôt large et « ronde » de Vickers, la méthode Knoop est principalement adaptée aux essais des matériaux de très faible épaisseur (film aluminium par exemple) ainsi que des matériaux durs et cassants tels que le verre ou la céramique. Sur ces matériaux, la méthode Vickers peut entraîner la formation de fissures en bordure de l’empreinte en raison de sa profondeur, ce que peut permettre d’éviter la méthode Knoop dont l’empreinte est moins profonde.

D’un point de vue géographique, la méthode Knoop est principalement utilisée aux États-Unis et n’est pas très répandue en Europe.

Le tableau suivant montre les méthodes Knoop normalisées (charge d’essai entre 10 gf et 2 kgf) ainsi que les forces d’essai et les applications qui y sont liées.