Notions de base des essais de dureté

Catégorisation des essais de dureté par gammes de charge

Revenir à la vue d’ensemble

Dans les essais de dureté, on utilise des charges principales (forces d’essai) différentes selon le domaine d’application. Dans les normes ISO, selon le niveau de la charge principale appliquée à l’échantillon pendant l’essai de dureté, on distingue les essais de micro-dureté, de dureté à faibles charges et de macro-dureté.

En gamme macro (étendue de dureté conventionnelle), les essais se font avec une charge d’essai importante, égale ou supérieure à 5 kgf, ce qui entraîne donc des empreintes de dureté importantes sur les échantillons d'essai. Les méthodes de macro-dureté sont Brinell, Vickers et Rockwell.

On parle d’essai de dureté dans la gamme faibles charges, lorsque la charge d’essai se situe entre 0,2 kgf et 5 kgf (charge d’essai ≥ 0,2 kgf et < 5 kgf). Das gängigste Kleinlastverfahren ist Vickers. Die Kleinlasthärteprüfung wird vor allem für die Prüfung von Kleinteilen, dicken Schichten sowie Werkstoffen mit geringer Härte eingesetzt.

Les essais de micro-dureté emploient des charges d’essai très faibles < 0,2 kgf verwendet, die nur sehr kleine Eindrücke auf den Prüfstücken erzeugen (gängigstes Verfahren: Vickers). Daher können mit der Härteprüfung im Mikrobereich die Härte dünner Schichten oder z. B. die Härte einzelner Kristallite bzw. Einschlüsse ermittelt werden.

Catégorisation des essais de dureté par gammes de charge